Pier-Guy Larochelle n’a jamais baissé les bras malgré les obstacles

Buckingham Fitness FR

Depuis le début de cette pandémie, des tonnes d’entreprises ont été touchées par les aléas des décisions prises par la Santé publique au quotidien. L’industrie des centres d’entraînement est un des secteurs d’activités les plus durement atteints avec des fermetures complètes depuis le premier confinement survenu en mars 2020.

Le propriétaire du Buckingham Fitness et Buckingham CrossFit, Pier-Guy Larochelle, est un battant. À la manière des amateurs de CrossFit qui travaillent extrêmement fort lors des entraînements, il n’a jamais baissé les bras. Il a su bien performer malgré les nombreuses tuiles qui lui sont tombées sur la tête depuis un an et demi.

Il était donc le gars le plus heureux de revoir les membres de ses deux entreprises, le 31 mai dernier, avec le feu vert de la Santé publique pour la réouverture des centres d’entraînement. Il faut dire que c’était les troisièmes retrouvailles après celles survenues lors des deux premières vagues.

« Pour garder les gens en santé, il n’y a rien de mieux que l’entraînement. Les fermetures des centres et les normes mises en place en ont porté plusieurs vers une sédentarité. Les personnes ont besoin de l’entraînement pour reprendre un certain contrôle de leur vie et surtout de bonnes habitudes. »

M. Larochelle ne le cache pas, c’est aux propriétaires de centres d’entraînement de prouver à la Santé publique qu’ils peuvent être une solution. Disons que le Méga Fitness Gym, à l’origine de plusieurs centaines de cas de Covid-19, à Québec, n’a rien fait pour aider cette industrie. Toutefois, il est fier de toutes les normes mises en place par son équipe et lui pour ne pas vivre de situation similaire dans ses deux installations situées à Buckingham.

« Nous nous faisons un devoir de respecter les consignes de la Santé publique puisque les réflecteurs sont sur nous. Nous devons prouver que nous sommes un endroit sécuritaire en prenant toutes les précautions. C’est certain que les risques vont grandement diminuer avec les bonnes décisions. »

Une des premières décisions pour justement diminuer les risques a été de mettre en place un système de réservation en ligne pour les blocs d’entraînement. Un investissement de plusieurs milliers de dollars essentiel selon M. Larochelle pour assurer la sécurité
des membres.

« Ils ont dû s’adapter à cette nouvelle façon de faire, explique-t-il. Au départ, ce n’était pas facile pour eux de déterminer une heure pour s’entraîner. Cette obligation les sortait de leur zone de confort. Peu à peu, cette habitude s’est ancrée dans leur quotidien en plus du respect des mesures sanitaires mises en place lors de l’entraînement. Pour nous, c’est tolérance zéro puisque nous désirons demeurer ouverts à tout jamais. »

Vent dans les voiles

Avant l’apparition de la Covid-19 au Québec, tout allait bien pour les deux entreprises de Pier-Guy Larochelle. 2019 avait été une année charnière pour l’entreprise alors que plusieurs équipements avaient été ajoutés aux deux installations. En plus, l’entreprise avait un nouveau nom Buckingham Fitness après avoir fonctionné sous une bannière depuis les débuts.

« Nous avons vécu d’énormes changements en peu de temps. Disons que les améliorations ont été précipitées pour s’adapter aux nouvelles réalités. Cette complète incertitude était une perte de contrôle, je mettais ma famille à risque de tout perdre. J’évaluais toutes mes décisions antérieures alors que je n’avais aucun contrôle sur la situation », explique l’homme d’affaires qui est accompagné de sa femme au sein de l’entreprise.

Du positif malgré tout

Tel un adepte de l’entraînement, Pier-Guy Larochelle est loin de se laisser effondrer devant l’adversité. La fermeture des espaces à bureaux au centre-ville de Gatineau a convaincu plusieurs personnes à utiliser ses installations du secteur Buckingham pour retrouver la forme. En plus, son personnel lui est demeuré fidèle tout au long de cette crise sanitaire.

« Tous mes employés sont revenus travailler à chaque fois, lance-t-il fièrement. Je demeure assez positif malgré la situation. Le but ultime est de passer au travers. Oui, nous sommes davantage endettés, mais nous nous retroussons les manches et travaillons encore plus. Nous désirons poursuivre notre mission d’accompagner au quotidien nos membres à se sentir bien dans leur peau. »

Boutique en ligne

Conscient que les membres et même les non-membres consomment de plus en plus en ligne, l’entreprise a lancé une toute nouvelle boutique dernièrement. Il est possible de s’y procurer des suppléments, des produits locaux, la gamme complète de vêtements et bien plus encore. Les acheteurs peuvent utiliser l’option de livraison par Postes Canada ou tout simplement ramasser à la réception gratuitement. Pour connaître tous les détails, il suffit de visiter le buckinghamfitness.ca.

Buckingham Fitness

999, rue Dollard, Buckingham
819 986-5496 • buckinghamfitness.ca

Buckingham Crossfit

121, avenue Lépine, Buckingham
819 986-5496 • buckinghamcrossfit.ca